Ski Nordique Chartrousin

Le forum où vous parler de tout de n'importe où
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3ème tour du grand Veymont

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Fou Du Roi
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 34
Localisation : un peu partout (lyon, chirens et Chartreuse évidement)
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: 3ème tour du grand Veymont   Lun 06 Fév 2006, 23:06

je croix que je vais mettre sur cette rubrique un certain nombre de commentaire sur les courses de rando que je fais.

Bien et ben ce Week end a été beaucoup plus clément que la semaine d'avant en Espagne, dans ce pays ci pourri.....

Ce dimanche donc, VRAI course de ski rando de 1700 mètres de dénivelé positif ( pour les novice, c'est le total de toutes les montées)

Au programme, le 3ème Tour du Grand Veymont.
Tout commence à 4h30 du matin, hé oui, il faut se levé tôt pour ces courses. Petit déj, puis départ pour récupérer des collégues sur Grenoble et en route vers Gresse en Vercors, en route on croise au début pas mal de monde à la sortie de Grenoble mais tous dans le sens inverse - à croire qu'ils vont se coucher - enfin on voit des voitures qui roulent dans la même direction que nous. c'est bon, on est pas perdu.

Donc arrivé de nuit à Gresse en Vercors vers les 7h00, le temps de trouver de la motivation et tout le monde dehors pour aller se changer et prendre les dossards, derniers réglages pour les retardataires et voilà déjà qu'il est 7h45, le départ étant prévu à 8h15, il faut sortir s'echauffer rapidement.... ha j'oubliait, il faisait un petit -10 dehors Exclamation , avec une petite brume qui ne nous permet pas de voir les étoiles mais qui ne gène en rien.

Contrôle des sacs, et échauffement (si si je l'ai fait, un peu de sérieux s'il vous plait....).

Finallement, vue le nombre de participant record de plus de 160 personnes, c'est à 8h35 que le départ est donné..........enfin quand tout le monde est sur la ligne et quand un zigoto pars sans rien demander, donc tout le monde suit.... un peu comme les nocturnes de Chartreuse Razz pour les connaisseurs !!!!

Le départ sur la piste de ski de piste à un peu du mal à passer, c'est a vrai dire un peu raide, les jambes ont bien chauffé et il faut reffroidir un peu le moteur, malheureusement, les premiers n'attendent pas heu et une file de petit bonhomme se suit sur la piste ( encore) un plat descendant très bien accueilli pour faire passer tout sa et c'est repartie, sa monte dur sur une piste mais pas assé d'après les organisateurs pusique la piste nous amène à un passage rattrac pas damé très très raide (un peu style les tirs-fesses qu'on à du mal a tenir les perches. affraid ) donc un truc que je n'aime vraiment pas du tout d'autant plus que sa monte pendant un moment.... pale un petit ralentissement c'est senti dans mes jambes, malheureusement, il n'y a rien a faire, il faut subir la montée, j'arrive à monter tant bien que mal en regardant passer les quelque concurrents qui aime se genre de truc de tarée. enfin bref, le sommet de se calvaire arrive et un légé replat où toutes les douleures disparaissent d'un coup et grosse accélération (7-8 personnes de doublé en 40 mètres Exclamation Exclamation Exclamation scratch jocolor ), comme je l'avais pensés, la manip de dépeautage est juste là.
Alors manip sans trop d'erreure et c'est partie pour une petite descente ( pour les non connaisseurs, la manip de dépeautage consiste à enlever les peaux qui servent à accrocher sous les skis le plus rapidement possible, pour ceux qui ne comprennent pas, je ferais un sujet spéciale sur la manière avec tout comment sa marche et comment faut faire)
descente pas génial abimé par le passage des premiers et des traceurs mais déja : le repeautage ( cyclops comme le dépeautage à l'envers....).
Là plein de monde donc arret aussi, un peu tous sérer et redépart après avoir remarqué que l'accroche de ma peau est au trois quart décousu, donc en très mauvais point, mais bon je n'avais pas le temps de changer, j'ai joué au poker en me disant que sa tiendrais bien les 200m de skis de montée, après les skis ils étaient sur le sac de toute façon. Et j'ai bien fait, sa a tenu. Dans la montée, j'ai rattrapé un collégue qui avait encore très mal au dos qui à ralenti. Ce qu'il faut savoir c'est que bientot vas se présenter une grosse arrête où personne ne pourra doubler, donc il faut bien se placer avant alors je monte à bloque comme on dit vulgairement et j'arrive a doubler quelque personne avec les trois autres qui étaient avec moi.
Arrivé à l'air de cramponnage, là il faut donc mettre les crampons aux pieds et les skis sur le sac, il y a beaucoup de monde sur la plateforme, il faut faire attention à ne pas faire tomber qqchose sinon c'est le bazzarre. Manip pas vraiment parfaite mais j'arrive à partir sans trop de temps de perdu. Petit couloir dans la neige comme d'habitude puis là blocage confused confused . Se qui était annoncé arriva, l'arrête permettant pas d'être plusieurs de front, il y a un petit bouchon, par chance, sa ne dur qu'une minute, le temps de reprendre des forces et de profiter du paysage, on voit le mont aiguille super bien juste devant nous, avec une mer de nuage géante juste en dessous de l'aiguillette du grand Veymont, c'est magnifique cheers cheers. Sa y est , sa redémarre, le temp de vérifer les longes (par ce qu'il faut s'attacher, c'est assé dangereux sur toute l'arrête), c'est partie pour 500 mètres de dénivelé en crampons et cordes, un superbes paysages, grand beau une mer de nuage pil poil bien placer juste en dessous des sommets (oui, j'ai regardé le paysage en montant hé alors Question Exclamation).
Malheureusement comme ils nous avaient dis au départ, il y a du vent, des rafales de 50km/h qui disaient, ben je sais pas la vitesse qu'elles avaient, mais en tout cas c'est pas très agréable surtout quand il y a de la neige avec.....La fin de l'arrête arrive doucement (trop a mon gout) mais j'ai de la chance, je suis pas embété pas les autres concurrents, je suis même presque seul sur 50m de cordes, c'est sympa.
Enfin la plateforme de manip est là, il faut enlever crampons (et les range dans le sacs(obligatoire)),dépeautage et c'est partie pour la descente un peu dur mais sa fil, encore une descente courte, pas le temps de récupérer un peu plus de souffle. Repeautage au pas des chatons et remonté direction le Grand Veymont, à skis, youpi, là je peu enfin faire du skis, jocolor j'en profite pour repartir bien a fond afin de rattraper un gars devant moi avec qui j'avance depuis le début de la course, je rattrape quelque concurrents qui ont du mal sur la neige un peu beaucoup dur de la montée, quelque passage sur les cailloux (c'est vraiment soufflé par le vent la haut y a plus rien en neige Sad ), petit passage à pied (trop dangereux en skis) puis reski jusqu'au sommet du Grand Veymont, c'est vraiment beau comme paysage la haut... rendeer .
Dépeautage et redescente un peu bizarre alternant des passages de 50m descente presque droite et des grandes traversées pour arriver à l'ombre vers le pas de la ville, malheureusement du mauvais coté, il faut repeauter. Là je commence à sentir un peu les jambes qui chauffe à cause de la descente pas trop controlé avec une neige moitié béton, moitié crouté( un beau chantier pale ).
Et c'est repartie pour les quelques 80 mètres de montée pour arriver au pas de la ville, j'ai vue pendant la montée un collegue bien plus jeune un peu plus bas alors je l'ai un peu encouragé mais pas trop non plus Rolling Eyes .
Merci à Carole Favre de l'équipe de France derrière qui je me suis calé pour gagner un peu du temps.

Dépeatauge express et là plus que de la descente, quelle bonheur, vous allé me dire, hé ben pas temps que sa. Etant bien fatigué, et pas très fort en descente, je taille des courbes un peu bizarre, avec les deux bras bien levé, a fond sur l'arrière des skis et les skis bien écartés dan cette premère pente bien large mais bien cabossé aussi; Bref je descens tant bien que mal, petit passage de poudre (vraiment pas long) et on attaque la foret. Alors là, la technique dans la forêt (style chemin de raquette ou d'été) c'est " on va tout droit et on freine quand on peux" dans ce cas, c'est un peu plus loin, là où il faut déchausser pour faire un passage à pied ( encore courrir..... Mad )repassage dans la forêt mais sans le chemin, les concurents d'avant ont chouté quelque fanions donc c'est dur de suivre la trace entre les arbres mais sa passe. Petite descente sur un chemin de tracteur de foret d'été (pas très large et bien raide, relevé sur les cotés, génial, c'est bétons et impossible de freiner, je descens je ne sais trop comment, et là la délivrance, une jolie piste de fond, (le plat montant bien froid pour ceux qui ont fait la course à gresse) quelque pas de skate, mais je suis tout seul alors je me fait plaisir jusqu'a l'arrivé ou je peux m'allonger par terre pour respirer un peu.....
Voilà, 2h30 après le départ, j'arrive, pas premier (loin de là) je fini 36ème au scratch à 40 minutes du premier (c'est moyen en rando) mais je suis content parce que c'était vraiment une belle course, un temps tiptop, un paysage de bonheur, même si je n'aime pas, une superbe arrête et tout le reste. Sa change de la semaine d'avant fait au bord des pistes dans la tempête de neige. tongue Cool Cool

Au finale, je suis bien content, c'était bien sympa, et je pense que je reviendrais, je conseille d'ailleurs aux gens qui veulent là faire, c'est parfait pour les gens qui veulent faire une belle balade (en course quand même) demandez moi, je vous dis l'année prochaine dès que j'ai la date...

Pour finir, on attend les autres collegues qui arrivent petit à petit jusqu'à la dernière de l'équipe qui arrive 1h30 après moi mais c'est normal.....(sans être matcho Twisted Evil ) enfin on peut manger et rentrer dans nos chaumière après avoir rafflé tout le podium jeune ( pas moi, j'ai dis les jeunes, 1er 2ème et 3ème jocolor ).

Voili voilou, comme dierai perrine et marie.
en espérant que se n'était pas trop long jocolor
j'attend vos commentaire

_________________
-----------------------------
VIVE LE SPORT, LA NEIGE
et LA CHARTREUSE Razz
http://www.ski-chartreuse.com
http://www.team-montagne.com
-------------------------------


Dernière édition par le Mar 07 Fév 2006, 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ski-chartreuse.com/snc/
Nordic's rider
Etoile de diamant
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 35
Localisation : rives
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: 3ème tour du grand Veymont   Lun 06 Fév 2006, 23:33

dire que pendant ce temps là je me dorais la frite sur les pistes des 7 laux.....
que c'est bon le sport de feignant ou quand les autres en fond!!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
3ème tour du grand Veymont
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit tour du Grand Luberon
» [Coupe Gambardella] 3ème tour - 28 octobre
» [LDC] 3ème tour préliminaire
» Poules régionales 3ème tour criterium federal
» INDIV 3ème tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ski Nordique Chartrousin :: Le Forum :: Sorties ski, rando..... :: ski de rando-
Sauter vers: